Nous vous conseillons de tourner votre téléphone...

Pour une meilleure expérience utilisateur, Merci d'orienter votre mobile en mode paysage.

Comment négocier à la banque

Choisir librement l'assurance de son prêt immobilier, la méthode à suivre...

Lors de votre demande de financement, la banque vous proposera systématiquement son contrat d'assurance « maison ». Cependant, rien ne vous oblige à y souscrire.

En effet, la loi Lagarde en vigueur depuis septembre 2010 vous donne le droit de choisir votre assurance au mieux de vos intérêts dès lors qu’elle présente un niveau de garantie équivalent à celui de la banque. Pourtant cette dernière sera toujours prête à utiliser bon nombre d'arguments pour vous convaincre de souscrire à son offre par la même occasion que son crédit.

L'impact de votre assurance emprunteur peut facilement atteindre l’équivalent de 0,5 point de votre taux de crédit ce qui représente en moyenne 30 % du coût total de votre prêt. L'assurance de votre prêt immobilier vous évite que la banque ne saisisse votre bien en cas d’incapacité d’honorer vos remboursements en cas de décès/incapacité/invalidité au travers des suretés réelles dont elle dispose (hypothèque, caution...). Vous avez donc tout intérêt à bénéficier des garanties les sécurisantes. Avec IRP AUTO Emprunteur, vous êtes certains d’être mieux couvert*

*sous réserve de conditions médicales particulières.

Comment négocier avec son banquier ?

Avant l’émission de votre offre de prêt, et après avoir finalisé la négociation de chacun de ses points : taux, pénalités de remboursement anticipé, modularité, exercez votre droit de choisir le contrat IRP AUTO Emprunteur en parallèle de la négociation de votre crédit, et finalisez la souscription de votre contrat IRP AUTO Emprunteur. Parlez-en à votre banquier pour qu’il l’intègre à l’offre de prêt. S'il donne le moindre signe qui vous laisse penser que votre crédit sera moins bien optimisé ou que l’émission de son offre sera retardée au-delà des délais compatibles avec votre projet, laissez-le émettre son offre de prêt avec son assurance et préparez-vous alors à changer d’assurance immédiatement après la signature de votre offre de prêt pour bénéficier de tout le dispositif protecteur de la loi Hamon. Appelez nos experts qui vous guideront.

Grâce à la loi Hamon (entrée en vigueur le 26 juillet 2014), et ce dès la signature de votre offre de prêt, changez simplement votre contrat d'assurance et remplacez-le par le contrat IRP AUTO Emprunteur. La banque ne pourra s'opposer à votre changement d'assurance ni vous facturer des frais supplémentaires pour ce changement lorsqu’il intervient dans les douze premiers mois.
N'hésitez pas à faire jouer la concurrence entre les banques. Cela vaut aussi bien pour le taux du crédit que pour l'acceptation du contrat IRP AUTO Emprunteur.

Loi Hamon : 12 mois pour changer d’assurance simplement

La loi consommation (dite loi Hamon), entrée en vigueur fin Juillet 2014, permet aux emprunteurs de changer d'assurance de prêt dès la signature de leur offre de prêt sans attendre l’échéance annuelle de cette assurance, en toute sécurité et sans frais. La banque n'a aucune possibilité de s'opposer au changement d'assurance dès lors que le nouveau contrat présente des garanties équivalentes au contrat souscrit initialement. Cette mesure d’équivalence de garantie est encadrée par un accord de place du Comité consultatif du secteur financier (13 janvier 2015) qui fixe les critères d’analyse utilisables. Les conditions d’octroi du crédit resteront inchangées par ailleurs.

Et si le prêt a été signé depuis plus de 12 mois ?

La résiliation de l’assurance emprunteur d’un prêt émis avant le 26 juillet 2014 s’opère dans le cadre prévu par l’offre de prêt. Et pour un prêt émis après le 26 juillet 2014, le droit de résiliation annuel existe (article L.113-12 du code des assurances), les modalités de substitution peuvent être précisées dans l’offre de prêt.

Il est donc toujours possible d'optimiser le coût de son crédit même au-delà des 12 mois instaurés par la loi Hamon !
Un délai de préavis de 2 mois avant la date d’échéance sera néanmoins nécessaire.

Nouveau : optez pour le mandat de résiliation. Si vous signez le mandat de résiliation que nous vous proposons nous prenons en charge toutes les formalités de changement d'assurance auprès de votre banque. Ç'est gratuit!

Pour faire accepter votre délégation d'assurance avant la signature de votre prêt :

La loi Lagarde (septembre 2010) a posé le droit de l'emprunteur de choisir son assurance de prêt. La banque a l'obligation de vous remettre la notice d'information de son contrat d'assurance ainsi que sa fiche standardisée d’information dès la première simulation du crédit. Soyez vigilants, et vérifiez que ces documents vous ont été remis, ils seront indispensables à votre information sur les garanties du contrat bancaire pour vous permettre de choisir un niveau de garantie équivalent.
Les dispositions prévues par ces textes sont détaillées dans notre rubrique « La loi et vos droits »

Utilisation de vos données et annonces personnalisées

SECURIMUT utilise des cookies afin de personnaliser l’utilisation du site et d’améliorer votre expérience utilisateur. SECURIMUT et ses partenaires utiliseront aussi des cookies pour mesurer les performances des annonces publicitaires et les personnaliser. Découvrez comment SECURIMUT et ses partenaires collectent et utilisent ces données en consultant les mentions légales.


Je veux en savoir plus